Inter-file en 2 roues : est-elle interdite ?

Publié le : 03 décembre 20213 mins de lecture

Se déplacer en voiture est devenu très difficile en ville. Que ce soit sur les voie-rapides ou sur les autoroutes, les embouteillages sont présents au quotidien. L’exaspération que peut apporter ce type de transport est devenue généralisée. Pour éviter les bouchons, beaucoup de personnes se lancent dans la conduite de deux et trois roues motorisées. Bien que ces types de transport ne sont pas explicitement régis dans les codes de la route, il existe cependant des expérimentations pour rendre leur pratique de conduite réglementée. Pour cela, la circulation inter-file ou CIF a été pratiquée par la majorité de ces conducteurs de deux-roues motorisés.

La pratique de la conduite inter-file est-elle interdite ?

Depuis le deux août dernier, la circulation inter-file est expérimentée dans plusieurs départements de France. Si vous êtes un conducteur qui circule habituellement dans ces départements, vous n’aurez aucun problème avec la loi concernant la circulation inter-file. Seules les zones qui ont été approuvées pour accueillir l’expérimentation de la CIF peuvent être utilisées pour le faire. Dans le cas contraire, la loi a le pouvoir de vous punir pour votre conduite non réglementée. En effet, conduire en inter-file dans des zones non couvertes par l’expérimentation constitue une infraction à la sécurité routière actuellement en vigueur.

Est-ce possible de la pratiquer partout ?

Bien que cette pratique apporte la joie chez les motards, elle n’est toutefois pas autorisée par tout le département français. En effet, il s’agit d’une expérimentation. Son objectif est ainsi de sécuriser cette manière de conduire des deux-roues motorisés. L’ancien test datant de 2015 avait couvert une zone de onze départements à travers le pays. Avec ce nouvel accord accordé par le Conseil National de la Sécurité Routière, le nombre de départements a augmenté de dix. Actuellement, la circulation inter-file ou CIF est praticable dans vingt-et-un départements de France.

Plus d’explication sur le principe de la CIF, le différentiel de 30 km/h

La pratique de la circulation inter-file est une conduite qui demande à ce que des règles soient suivies. Pour les conducteurs de motos, elle est assez simple à comprendre. Que ce soit à l’arrêt ou au mouvement de la file de véhicules, la moto se doit de respecter un différentiel de 30 km/h. Se mettant entre les deux files de voitures, le conducteur de deux-roues motorisé est dans l’obligation de garder une vitesse supérieure de 30 km/h de plus que les voitures en mouvement ou à l’arrêt. Au cas où ces derniers dépasseraient les 50 km/h, les deux-roues motorisés sont dans l’obligation de rejoindre la file en mouvement.

Plan du site